Avoir confiance en soi est un cheminement complexe et fragile semé d’embuches. Il ne s’agit pas d’une science exacte, il n’y a pas de méthodes définies pour y parvenir et pourtant, lorsque l’on souffre d’une perte de confiance en soi, cela a un effet néfaste sur nos interactions avec notre environnement, nos prises de décision et notre état d’esprit. Il est donc primordial de croire en soi pour accomplir ce qui nous tient à coeur.

Malheureusement on ne nait pas en ayant confiance en nous. Une série d’évènements, de paroles ainsi que votre tempérament naturel font que vous avez plus ou moins confiance en vous. Cela passe par l’estime de soi, la perception que vous avez de vous-même mais aussi par votre reflet dans le regard des autres. L’expérience la forge ou au contraire la détruit.

Néanmoins, peu importe ce que la vie vous a réservé, les rencontres négatives et les obstacles qu’elle a mis sur votre route, votre confiance en vous ne doit pas être ébranlée pour autant.

Perte de confiance en soi : 7 conseils pour la retrouver quand elle vous a échappé

Dresser un bilan de soi

La perte de confiance en soi révèle un problème plus profond avec une cause précise. Tâchez de déceler l’origine de ce mal-être pour travailler dessus. Il s’agit là de réaliser une introspection ce qui vous mettra inévitablement à nu. De cette façon vous aurez une vision claire de vos difficultés, de vos problèmes latents, de vos maux irrésolus mais aussi de vos réussites, de vos qualités et de tout ce que vous accomplie jusqu’à présent. N’hésitez à lister vos qualités, vos défauts, vos victoires et vos défaites.

Se connaître est capital pour avoir confiance en soi. En effet, une bonne connaissance de soi permet d’avoir une estime de soi précise et donc de ne pas être influencer par la perception des autres. Cela créé une barrière protectrice entre vous et la société, ce qui vous offre la possibilité de vous y épanouir, de l’appréhender sans jamais être altéré par elle. Un manque d’assurance nuira à vos relations. Par absence d’estime pour vous-même, vous risquerez de vous mettre inconsciemment à l’écart, les autres le percevront comme un refus d’interagir avec eux et l’engrenage commencera.

Il vous sera difficile de vous en sortir, c’est pourquoi il ne faut pas laisser la situation s’envenimait. Avoir conscience que personne n’est parfait et que le monde entier ne peut pas vous apprécier est aussi le premier pas vers l’assurance. Votre caractère fait ce que vous êtes et aucun de ses traits ne doit être vu comme honteux ou dérangeant de votre part.

Vous êtes unique avec vos faiblesses mais surtout vos forces, n’ayez donc aucun crainte à les assumer pleinement. Plus vous serez dur envers vous-même, plus les autres le seront car cela sera interprété comme de la faiblesse ou un manque de volonté. Croire en soi ouvre tous les champs des possibles !

Arrêter de se dévaloriser

« Croire qu'une chose est impossible est le moyen de la rendre telle. ». Vous n’êtes pas incompétent, vous n’êtes pas stupides, cessez de vous dévaloriser. Ayez foi en vous, en vos convictions et vos projets, votre force réside en ce que vous croyez. Si vous estimez ne pas être apte à réaliser telle ou telle tâche alors il est fort à parier que vous n’y parviendrez pas.

En revanche, si vous vous lancez le défi parce que vous croyez en votre capacité à faire de grandes choses, les chances de réussite seront décuplées. L’impossibilité n’est pas une finalité, c’est un état d’esprit. L’Homme a toujours rendu tangible ce qui semblait impossible aux yeux du monde, soyez cet Homme. Craindre l’échec est, en général, le meilleur moyen d’y foncer tête baissée. Pour ne pas douter de soi, il ne faut pas hésiter à se répéter que vous êtes le meilleur, que vous pouvez tout surmonter, que rien ne peut vous arrêter. Mettez de côté les mauvaises pensées, les remarques que vous pouvez vous faire et croyez en vous.

N’ayez pas peur du jugement des autres et, surtout, ne vous juger pas. Effectivement, il n’y a pas pire juge que soi-même. La comparaison récurrente peut aussi être un facteur de perte d’estime de soi. Vous êtes singulier, vouloir réaliser le chemin d’un autre est le meilleur de s’égarer. Plutôt que d’emprunter une route déjà tracée, frayez-vous la vôtre. Face à un obstacle, ne remettez pas en question votre capacité à le surmonter.

Rappelez-vous tout ce que vous traversez avec brio. Peu importe les difficultés, avoir un regard objectif sur votre vie avec les victoires et les échecs, les erreurs commises et les bonnes actions accomplies vous donne la possibilité d’en tirer des leçons plutôt que de la honte. Affrontez la tête haute vos craintes, vos fautes plutôt que de le dissimuler et les laisser vous ronger. Vous méritez mieux que l’auto-critique permanente, ne n’oubliez jamais.

Sortir de sa zone de confort

Quoi de mieux que relever un défi pour augmenter sa confiance en soi ? On oublie ses vieilles habitudes, on chamboule un peu son quotidien et on se lance des challenges de tous les jours. Réaliser des choses dont vous vous pensiez tout bonnement incapable est un excellent moyen d’augmenter l’estime que vous vous portez.

Ce qui vous semblez jusqu’ici hors de portée est à présent accompli, qu’est-ce qui pourra vous arrêtez après cela ? Sans que ses défis journaliers soient des exploits, ils peuvent très rapidement modifié profondément la perception que vous avez de vous-même et réduire considérablement l’impact qu’à le regard des autres sur votre assurance. Oser le changement au lieu de le craindre. Les habitudes enracinent, confortent et rassurent.

Malheureusement, la routine n’a jamais été une source d’épanouissement alors apprenez à vous surprendre, à vous faire plaisir et à laissez libre court à votre spontanéité. Vous vous formatez un schéma de vie bien conforme au moule de la société, il est grand temps d’en sortir et s’assumer. S’assumer avec la notion de normalité qui vous est propre, avec vos envies, vos passions et vos élans de folie. En vous donnant le droit d’être vous-même, vous parcourez déjà la moitié du chemin. Exprimez votre personnalité à chaque instant, respectez vos principes et ne craignez pas d’être différent.

En prenant du recul sur la société qui nous entoure et les codes qu’elle impose vous parviendrez à vous épanouir mais aussi à être plus tolérant envers ceux qui ont déjà fait le choix de sortir du rang pour créer le leur. Le confort aussi apaisant soit-il ne vous offrira jamais la possibilité de vous réaliser et de rendre vos rêves réalité. Ce sont les petits détails qui vous rendent exceptionnel.

Accepter les remarques

Pour évoluer, grandir et en apprendre toujours un peu plus sur soi, il faut savoir se remettre en question et ce tout au long de sa vie. Assimiler que rien n’est figé, que vos opinions d’aujourd’hui ne seront pas ceux de demain, que les gens qui vous entourent changeront et que vous changerez avec eux joue un rôle non-négligeable dans la confiance en soi.

Les erreurs sont un élément à part entière de la vie, elles rythment considérablement nos décisions car nous apprenons d’elles. Lorsqu’une personne vous fait une remarque, qu’elle soit positive ou négative, elle doit être prise en compte. Et c’est là que l’intérêt de se connaître intervient. Si une critique vous est faite, vous pouvez l’estimer justifiée ou non, à condition bien sûr d’avoir une vue claire de qui vous êtes. Si au contraire, on parle d’un compliment, vous pouvez le prendre comme un encouragement au lieu de vous sentir mal à l’aise face à votre interlocuteur. En effet, les individus manquant de confiance en eux ont tendance à refuser les compliments, à en douter ou les croire ironique.

La sincérité de votre interlocuteur est très souvent là, le manque de confiance que vous placez en ses paroles n’est que le reflet du manque de confiance que vous avez en vous, ne l’oubliez pas. De plus, il ne faut pas hésiter à vous servir de ces commentaires positifs comme d’un tremplin pour augmenter encore un peu plus votre assurance. Néanmoins, les compliments étant plus rares que les remarques négatives, il est important de les assimiler avec prudence.

Toutefois même si il est vrai que toutes les remarques sont bonnes à prendre, il ne faut pas que chacune d’entre elles ébranlent l’estime que vous avez pour vous-même. Si il s’agit d’une réflexion récurrente, y porter une attention particulière et se questionner seraient la position adoptée. En revanche, une critique ponctuelle ou faite dans un contexte anxiogène se doit être écoutée, analysée sans pour autant être adoptée. Accepter les remarques est donc une formidable façon de les écouter et de s’en blinder.

S’affirmer

S’affirmer signifie parler ouvertement de ses valeurs, de ses principes et de vous-même. Exposer clairement aux autres votre état d’esprit, les pensées que vous souhaitez partager avec eux permet d’être compris. Vos choix et vos actes illustrent la personne que vous êtes, l’expliquer offre la possibilité à ceux qui vous entourent d’avoir une idée précise de ce qui a animé vos décisions. Même si vos opinions dirigent de ceux de votre interlocuteur, il ne faut pas craindre d’en parler. En effet, ce sont les débats et les divergences d’avis qui font avancer la société et vous en faites partie intégrante.

Ce que vous pouvez dire ou pensez d’une situation, d’une comportement ou bien d’un individu ne sera jamais stupide. Les raisons qui vous poussent à agir ou à porter un jugement sont toujours justifiées que ça soit par votre expérience ou par les circonstances actuelles, tout ce que vous faites doit être en adéquation avec votre personnalité. Cependant il faut toujours veiller à s’affirmer sans s’imposer.

La liberté d’être vous-même ne vous est pas exclusive, la tolérance est donc de mise. Avoir une bonne estime de soi a un rôle notoire sur la liberté que nous laissons aux autres de s’épanouir. En effet, la réussite des autres ne procurent ainsi plus une impression de mise en danger pour son propre avenir puisqu’il est indépendant d’autrui. Afficher clairement sa personnalité crée aussi une constance dans sa façon d’interagir avec son environnement ce qui aura inexorablement une influence positive et rassurante sur votre entourage.

L’instabilité et le secret provoquent une crainte chez les autres et peut donc entraîner un rejet inconscient. En vous affirmant vous vous ouvrez aux autres, qui a leur tour, s’ouvriront à vous. Exprimer de façon limpide la personne que vous êtes avec tout ce que cela comporte est le premier pas vers la confiance en soi.

Affronter ses peurs

Accepter que les craintes fassent partie de la vie est une forme de courage. Chacun à les siennes et qu’elles soient justifiées ou non, elles doivent être affrontées pour être dominées. Par exemple, si vous êtes un timide maladif ou que notre absence de prise de décision résulte de la peur de mal faire, vous devez passer au-dessus de cela pour ne pas encombrer votre quotidien et vous laissez emprisonner par vos angoisses.

Surmonter ses craintes est une façon de reprendre le contrôle sur sa vie. Arriver à franchir un cap, celui de vos peurs entre autres, booste instantanément votre assurance. On y trouve donc un double bénéfice : surmonter et avancer. On peut aussi trouver une certaine forme de motivation à ne jamais se laisser engloutir par ses angoisses, ce qui n’est pas négligeable. À chacun ses peurs, à chacun ses méthodes : il n’y a malheureusement pas technique universelle pour aller au delà de ce qui nous effraie. Vous devez donc trouver la manière qui vous convient le mieux.

Certains franchiront ses limites fantasmagoriques sur un coup de tête alors que d’autres élaboreront des plans pour les surmonter méthodiquement. Peu importe la façon dont vous les gérez, le plus important est de ne pas les laisser prendre le dessus et donc de ne pas vous ralentir pour concrétiser ce que vous souhaitez. La peur est un mur franchissable. Néanmoins, il y a une peur commune à tous : celle de l’inconnu.

Qu’elle se manifeste sous la forme d’une nervosité ou d’une curiosité exacerbée, l’inconnu inquiète. Perçu comme un grand vide ou une aventure passionnante, se jeter corps et âme dans ce qu’on ne connait pas est souvent difficile mais toujours bénéfique et ce peu importe le résultat. Cette fois-là vous vous êtes surpassé, il est donc important de vous en rappeler. Affronter ses peurs rejoint indirectement la sortie de sa zone de confort.

Profiter de chaque instant

Pour retrouver la confiance en soi-même perdue, rien de mieux que de se faire plaisir. Offrez-vous des moments de détente, des cadeaux, faîtes ce que vous aimez, apprenez à apprécier à nouveau ce qui vous plaisez tant par le passé. Pour gagner en assurance, s’écouter est primordial. Ayez confiance en votre instinct, il vous indiquera toujours ce qui est bon pour vous.

Les regrets ébranlent l’estime de soi. En effet, à travers ces derniers vous voyez votre manque de courage, vos craintes ou vos défauts. Plutôt que de vous culpabiliser pour toutes ces choses que vous n’avez pas faites, commencez dés à présent à réaliser ce que vous désirez vraiment. Passez du temps avec ceux qui vous sont chers, prenez des pauses pour faire ce qui vous tient à coeur, vivez vos passions à fond.

Créer un monde dans lequel vous vous sentez bien, dans lequel vous évoluez sans contrainte et sans jugement est peut-être bien la clé du bonheur. Et sans confiance en soi, être heureux devient difficile car la société autour devant ne cessera jamais de vous oppresser à travers ses obligations et ses codes. Pour y faire face, il faut s’en accommoder, en tirer le meilleur et la modeler à sa façon.

Tout est une question de point vue, il vous suffit de trouver celui qui vous convient et de profiter de votre vie comme vous l’entendez. Lorsque vous croyez en ce que vous faites, vous ne ressentirez jamais le besoin d’écraser les autres pour briller puisque vous possédez un rayonnement qui vous est singulier. La confiance en soi et le bonheur sont indéfectiblement liés.

Pour conclure

La vie ne vous épargne pas toujours et aussi fort êtes-vous, la confiance en soi est un état fragile et instable qui se doit être travaillé et protégé quotidiennement. Cependant, la retrouver est un pas de plus sur le chemin de l’épanouissement personnel.

Les choix faits sous la contrainte, la peur ou la pression sociale sont rarement les bons pour l’individu que vous êtes. Être sûr de ses décisions signifie les prendre en ayant conscience des bénéfices qu’elles vous apporteront et ce peu importe les conséquences qu’elles entraînent. Faire des choix qui sont bon pour vous est une façon de reprendre sa vie en main, supporter sa charge avec aisance parce que l’essentiel est d’être bien dans sa tête et dans son monde.

La confiance est soi est un retour vers l’essentiel nécessaire pour s’accomplir en tant qu’individu. N’oubliez jamais que vous êtes unique, que vos comportements sont représentatifs de la personne que vous êtes, alors assumez-vous. Réapprenez à vous aimer tel que vous êtes avec : vos qualités mais aussi vos défauts sont votre plus grand beauté. Se conquérir à nouveau, c’est conquérir le monde.

Dés à présent, on tâche d’apprendre à se connaître, à assumer sa personnalité dans son intégralité, à imposer ses choix et ses envies, à parler de soi, à expliquer pour se faire comprendre, à croire en ses convictions et son instinct. On apprend simplement à être soi-même avec tout ce que cela implique.

Devenir une bonne fois pour toute la personne que vous êtes en réalité changera à jamais la perception que vous avez du monde qui vous entoure et vous vous rendrez rapidement compte que tout est possible à qui y croit. Le plaisir est un des piliers centrales de l’estime de soi, cela passe le plaisir personnel mais aussi le plaisir de donner. S’aimer est l’unique et seul pont qui vous mènera à l’amour des autres.